Acceptez-vous l'utilisation de cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web ?

En savoir plus
Entrepreneurs
25.01.2019

IKOAB, vivre ensemble Charleroi

C’est dans l’air du temps ! La façon dont nous vivons change. Les jeunes optent de plus en plus souvent pour la ville, de sorte que nous manquons de logements attractifs et abordables. Le marché du logement standardisé d’aujourd’hui est limité dans sa capacité à répondre aux besoins de l’individu. Posséder un bien individuellement n’est plus le seul mode opératoire de l’époque. Bye Bye ces logements hyper individualistes où tout était mis en œuvre pour ne pas croiser son voisin. Aujourd’hui, on s’oriente vers l’utilisation partagée en repensant les frontières entre espaces privés et partagés.

Salon A

Les habitants souhaitent ouvrir ou fermer leurs espaces de vie quand ils le désirent. C’est dans cette mouvance que s’inscrit le projet précurseur d’IKOAB, une société spécialisée dans le développement et la gestion de projets d’investissements immobiliers destinés au co-living en Belgique. « Nous offrons aux jeunes professionnels et expatriés un mode de vie adapté à la vie active dans des villes cosmopolites qui accueillent chaque jour de nouveaux habitants issus des quatre coins du monde. Nos membres bénéficient d’espaces communs et privatifs chaleureux, de baux flexibles et d’une assistance continue. » explique Amaury Michiels, directeur du développement.

Comment est né le projet ? IKOABb est né il y a deux ans et demi à Bruxelles. Un projet initié par deux carolos, Fabienne Kaspers et Fabrice Milioni. Ils se sont rendus compte qu’il y avait beaucoup de maisons de maîtres vides qui restaient sur le marché de l’immobilier. De fait, la ville de Bruxelles acceptait très difficilement la division des maisons de maître en appartements. La colocation a bien évidemment toujours existé, mais depuis quelques années elle a vraiment pris beaucoup d’ampleur. Il y avait un potentiel énorme à adapter ces maisons de maître en espaces de coliving.

Quels sont vos clients ? Nous avons deux types de clients : Les investisseurs et les locataires. Il faut savoir que nous sommes des prestataires de service ; des investisseurs nous confient la recherche d’une maison. Nous négocions son prix pour eux, nous nous occupons des travaux de rénovation, de la phase d’ameublement, de la gestion locative et de la maintenance du bien. On gère donc un bâtiment comme s'il était le nôtre du début à la fin, alors que l’investisseur reste propriétaire du bien. L’idée de base? Que les investisseurs n’aient rien à faire. Nous avons beaucoup d’hommes d’affaires qui sont débordés et qui n’ont pas le temps ou l’envie de gérer ce genre de projet. Quant aux locataires, 98% de notre clientèle est âgée de 18 à 35 ans. Il peut s’agir de la personne qui est en dernière année d’études et qui en a marre de traîner dans des kots étudiants ou du jeune qui va débuter la vie active… À Bruxelles, nous avons aussi énormément d’expats. Des personnes qui arrivent seules dans une ville et qui peuvent tisser des liens avec leurs colocataires.

Quelle est la différence entre cohabitation et coliving ? Les personnes qui se tournent vers le coliving souhaitent vraiment vivre avec les autres, elles choisissent cette option par envie et non par contrainte économique. Pour le même prix, ces personnes pourraient très bien louer un studio ou un petit appartement seules. Dans la colocation, on retrouve aussi pas mal de contraintes comme partager sa salle de bain, un non-respect de l'espace. Avec le coliving, on supprime tous ces inconvénients. Chaque chambre bénéficie de sa salle de bain privée, les cuisines sont pensées et équipées dans le but de satisfaire les différents besoins (un déjeuner au calme, un dîner tous ensemble, un brunch tardif). Un service de nettoyage (espaces privés et publics) et de maintenance sont pris en charge par l’équipe. Nous offrons également une flexibilité au niveau des contrats (minimum 4 mois).

Et votre expansion sur Charleroi ? Charleroi c’est un choix de cœur, car nous sommes 5 carolos dans la team ! C’est une ville que l’on connaît, c’est une ville en pleine reconversion. Notre souhait est de participer à cette dynamique de la ville. Il n’y a pas de logement de qualité dans ce domaine. Notre volonté était aussi de se positionner en tant que pionnier sur le marché carolo. Nous continuons notre expansion à Charleroi. Notre concept est super bien reçu !

www.ikoab.com